Un timbre : Mercure
Ce qui peut arriver à un timbre au cours de son histoire.

Accueil > Le cours de l’Histoire > Le 10 juillet 1940

Le 10 juillet 1940

Publié le samedi 5 décembre 2015

Suite à l’offensive allemande de mai 1940, les lignes françaises sont enfoncées.
Le gouvernement se replie dans un premier temps à Bordeaux le 15 juin puis après signature de l’armistice le 22 juin à Vichy à partir du 29 juin.

Très rapidement une nouvelle organisation de l’état est envisagée.
Le 10 juillet 1940, le congrès (députés et sénateurs réunis) vote les pleins pouvoirs constituants au Maréchal Pétain.

Le texte comporte un article unique.
Ici tel qu’il a été présenté dans Le Petit Journal du 11 juillet.

Le résultat du vote est sans ambiguïté sur 907 parlementaires, 669 prennent part au vote.
Le projet est adopté par 569 OUI, 80 NON et 20 abstentions.

Dès le 11 juillet les premières dispositions sont prises. Le maréchal Pétain devient chef de l’État Français. Les actes constitutionnels sont consultables sur le site de l’Université de Perpignan.

Comme toujours, les collectionneurs de souvenir y étaient.

Tous les supports ont été utilisés pour fabriquer des souvenir, du papier à lettre au bordereau de télégramme.
JPEG JPEG JPEG

Le courrier lui a bénéficier soit du cachet manuel,

soit de l’oblitération Krag "- VENEZ A VICHY - / REINE DES VILLES / D’EAU MAI-OCTOBRE" (VIC504)

On peut rencontrer le cachet bleu Assemblée Nationale 10 juillet 1940 sur des lettres envoyées quelques jours plus tard.

Le Daily Mail illustrera cette journée par un dessin de Leslie Gilbert Illingworth.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL