Un timbre : Mercure
Ce qui peut arriver à un timbre au cours de son histoire.

Accueil > Les tarifs > Les surtaxes aériennes > Les relations lointaines

Les relations lointaines

Publié le dimanche 5 février 2017

Le courrier par avion s’est d’abord imposé sur les longues distances pour lesquelles on pouvait gagner plusieurs jours par rapport au transport par bateau.
A la fin des années 30 le transport du courrier se démocratise.

L'Aéronautique N° 241 de 1939

L’Aéronautique N° 241 de 1939

Les surtaxes pour les colonies ou pour l’étranger sont fonctions de la distance et tiennent compte des modes d’acheminement. Chaque pays exploitant des lignes complémentaires. Les taxes se cumulent. Il est possible ainsi d’adresser une lettre à Madagascar en passant par l’Egypte (via Air France et Imperial Airways) ou par l’Afrique Équatoriale Française (via Air France et Air Afrique). La correspondance pour les Antilles peut être par bateau jusqu’à New-York puis par avion ou tout avion depuis la France.

Les surtaxes pour les pays d’Europe du nord sont supprimées progressivement d’août 1937 à novembre 1939. Elles sont rétablies le 29 novembre 1939.

Cette lettre oblitéré du 31 mai 1939 de Paris Aviation est une fabrication d’un philatéliste indécis. Elle est affranchie à 3,05 francs soit le port de la lettre simple de 2,25 francs au tarif du 1er décembre 1938 plus les 75 centimes de la surtaxe aérienne établie le 21 avril 1931 et qui vient d’être supprimée le 18 avril 1939. Pourtant, il demande à bénéficier du premier service sans surtaxe. Au dos cachet d’Helsingfors du 1er juin 1939 et sur le devant le retours à Paris du 3 juin 1939

 

Carte postale par avion à destination de la Suède envoyée au tarif du 1er décembre 1938 à 1,25 franc. Il n’y a pas de surtaxe aérienne pour les pays scandinaves à cette date.

 

Le service fonctionnera jusqu’au déclenchement de la guerre comme le montre cette lettre adressée en Hollande le 11 mai 1940 au tarif du 1er janvier 1940 de 2,50 francs pour lettre simple plus 1,25 francs pour la surtaxe avion rétablie le 29 novembre 1939. Elle a été censuré par les troupes allemandes à son arrivée.

 

Le courrier pour les colonies

Voici quelques exemple de courriers aérien pour les colonies :
Un imprimé envoyé par avion à Saïgon le 10 janvier 1940 (imprimé de 20 à 50g au tarif du 17 novembre 1938 de 40c et surtaxe aérienne des autres objets au tarif du 1er mars 1935 de 3f par 25g)

 

Une lettre pour les Antilles de 1941

Des communications difficiles|texte_backend
Des communications difficiles

 

Une lettre pour l’Afrique Occidentale Française du 9 février 1942 (lettre simple au tarif de 5 janvier 1942 1,5f et surtaxe aérienne pour l’AOF au tarif du 2 mai 1941 3,50f pour 5g)

 

Une lettre pour le Maroc du 14 septembre 1942 ((lettre simple au tarif de 5 janvier 1942 1,5 franc et surtaxe aérienne pour l’Afrique de nord au tarif du 23 juillet 1942 1,50 franc pour 10g)

 

Une lettre pour Madagascar du 15 juin 1945 en franchise militaire (surtaxe aérienne seule au tarif du 10 mars 1945 9 francs pour 10g)
Elle porte une cachet de censure d’après l’armistice d’Annecy (ND 203)

 

Un transport bateau-avion

Pour gagner du temps en voyage une lettre postée sur un paquebot peut être acheminée par avion à la première escale rencontrée. Le tarif dépend alors de l’escale.
Lettre Postée sur le F. Roussel à l ’escale de Singapour le 28 juillet 1939. la lettre est affranchie au tarif intérieur de 17 novembre 1938 de 90 centimes plus la surtaxe aérienne de 5,50 francs au tarif du 1er mai 1939. Au dos cachet d’arrivée aux Gets le 4 aout 1939.

 

Lettres pour l’étranger

Les pays les plus lointains sont reliés par avion :

Les États-Unis

La première liaison directe avec les Etats-Unis est réalisée par la Pam Am le 25 mai 1939. L’hydravion Boeing « Yankee Clipper » mit 45 heures et 33 minutes pour rallier Port-Washington à Southampton avec des escales à Horta (Açores), Lisbonne et Marignane.
Un paquebot à la même époque traverse l’atlantique en 4 jours.
Le Figaro du 26 mai 1939 relate le départ de l’avion.
 
Lettre de Paris pour New York du 23 mai 1939 au tarif de 2,25 francs du 1er décembre 1938. La surtaxe aérienne au tarif de 13 mai 1939 est de 10 francs pour 10g pour un vol direct via Lisbonne.
Au dos cachet d’arrivée à Paris aviation le 23/5, Marseille gare du 25/5 et New York du 27/5

Lettre de Paris pour New York du 12 mai 1941 au tarif de 2,50 francs du 1er janvier 1940. la surtaxe aérienne au tarif de 1er janvier 1940 est de 12 francs pour un vol direct par Lisbonne.
Cet entier Mercure est complété par un second timbre à 1 franc découpé dans une autre carte lettre, un Mercure à 50 centimes, deux Iris à 1 franc et deux Carcassonne à 5 francs pour un total d’affranchissement de 14,50 francs.

La chine (depuis 1929)
Lettre de Paris adressée le 13 décembre 1938 à Shanghai au tarif du 1er décembre 1938. la Surtaxe aérienne est de 9 francs par 5 grammes depuis le 1er novembre 1938. L’affranchissement comporte 5 centimes de trop.

Le Japon
Lettre d’Entraigues-sur-la-Sorgue du 20 septembre 1941 à destination de Yokohama au tarif du 1er janvier 1940 de 2,50 francs plus une surtaxe aérienne du 1er novembre 1938 de 9 francs par 5 grammes.
Elle porte une double censure Anglaise et Japonaise.

L’Australie
lettre de Paris pour Sydney du 27 janvier 1940 au tarif du 1er janvier 1940 de 2,50 francs plus une surtaxe aérienne de 14 francs au tarif du 1er novembre 1938 (7 francs par 5g). Elle porte une censure Australienne.

La Malaisie
Lettre de Paris du 28 décembre 1939 pour Kuala-Lumpur au tarif du 1er décembre 1938 de 2,25 francs plus une surtaxe aérienne au tarif du 1er novembre 1938 de 5,50 francs pour 5g.

Le Chili
Lettre de Paris pour Santiago-du-Chili du 23 mai 1939 au tarif des papiers d’affaires du 1er décembre 1938 de 2,25 francs plus une surtaxe aérienne de 18 francs pour 5g au tarif de 18 novembre 1938.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL