Un timbre : Mercure
Ce qui peut arriver à un timbre au cours de son histoire.

Accueil > Fin de site > Boite à chaussure > Histoire > Des communications difficiles

Des communications difficiles

dimanche 5 février 2017

Lors de la dernière guerre mondiale, les communications entre la zone occupée et les colonies ont été particulièrement compliquées du fait de l’occupant et de la ligne de démarcation.

Cette lettre d’une société de Bordeaux a destination de Fort-de-France a transitée par Paris, Vichy, Marseille, Lisbonne, Horta (Açores) et New-York.

La correspondance a été prise en charge par le ministère des colonies à Paris et affranchie au tarif étranger du 1er janvier 1940 de 2,50 francs.
Elle est oblitérée du bureau "Paris Centralisateur" qui assure la liaison entre les deux zones le 7 octobre 1940.
A Vichy, elle reçoit la surtaxe aérienne de 15 francs et y est oblitérée le 11 octobre 1940.
L’enveloppe mentionne qu’elle empruntera la voie aérienne tout avion par American Airways.
Elle arrivera à Fort-de-France le 1er novembre et sera censurée à son arrivée en Martinique.

Tarif : Lettre simple étranger du 1er janvier 1940 et surtaxe aérienne du 13 mai 1939

Origine : Collection particulière


info portfolio

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL