Un timbre : Mercure
Ce qui peut arriver à un timbre au cours de son histoire.

Accueil > Création et fabrication > L’usage de l’inter-panneaux

L’usage de l’inter-panneaux

Publié le dimanche 2 novembre 2014 , mis à jour le dimanche 1er mars 2015

Les timbres Mercure ont été imprimés en feuilles de 100 constituées de deux blocs de 50 timbres séparés par un intervalle blanc de la largeur d’un timbre.

On trouve dans cette bande le point d’étoquiau de la même couleur que le timbre placé au milieu de la feuille à la jonction des deux galvanos et le numéro de presse. Par exemple ici la presse 7 du second tirage du 15 centimes.

Cet espace libre a été mis à profit pour diffuser un un message publicitaire ou patriotique.

Le repiquage le plus connu est certainement celui effectué lors de l’exposition philatélique de Dijon lors de la journée du timbre de 1942.
La lettre ci-dessous a été adressée par l’organisateur de l’exposition au Maréchal Pétain en le priant de bien vouloir signer ce souvenir. Il lui a été retourné avec seulement l’apposition de sa griffe.

On peut rencontrer cette surcharge renversée .

Neyrac les bains, centre thermal d’Ardèche a utilisé le Mercure pour sa promotion. On les rencontre sur les valeurs utilisées pour les imprimés 30 centimes rouge (412) puis 50 centimes turquoise (538, 549 et préoblitéré P82).
Trois séries de 5 publicités existent « Son histoire », « Ses sources » et « Sa géographie ».

 
 

Pour présenter ses vœux pour 1945, l’Office Philatélique de Paris a adressé à ses clients une carte originale comportant un repiquage sur une paire de 10centimes avec un cachet illustré grand format.

La résistance et autres forces de la libération ont utilisés les inter-panneaux à des fins patriotiques ou de bienfaisance.

Dès la mi 1943, la résistance Marseillaise a produit un timbre à 1,50f brun représentant De Gaulle à la place de Pétain. Des plis ont circulé avec ce timbre.

 
 

L’arrêté N°27 du commissaire de la république pour la Région d’Angers du 15 août 1944 indique que tous les timbres devront recevoir une surcharge RF.
Parmi les timbres de Montreuil Bellay seul le 1,50 Pétain sera mis en vente à la poste.
Un texte patriotique est apposé sur les inter-panneaux de quelques valeurs.
Pour l’histoire de ces timbres, on peut se reporter à ce site consacré aux timbres de la libération du Maine et Loire

On peut les trouver sur les 4 mercures en vente (10, 30, 40 et 50 centimes)

 
 

Un dernier exemple, cette fois-ci non de surcharge, mais de perforation sur une carte souvenir de Lyon émise à l’occasion de la journée du timbre de la libération le 9 décembre 1942. Ces cartes portent deux Mercures (bleu et rouge) surchargés RF de Lyon ou de Paris et une vignette du Général De Gaulle en bleue ou rouge.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL