Accueil » Les valeurs » Les valeurs courantes » Le 50c Vert (414B) » Le 50c (414B) – Utilisation

Le 50c (414B) – Utilisation

A la suite du changement de tarif du 1er janvier 1940, le 50 centime devient le timbre d’affranchissement des objets de moindre valeur pour l’étranger.Il prend donc la couleur verte.

Seul

L’imprimé pour l’étranger correspond à son tarif d’émission. Ici une carte pour la Norvège de 1941. Elle porte une censure de Hambourg.

La taxe d’urgence au tarif du 1er décembre 1939 est de 20c ce qui ajouté au prix de l’imprimé de 30c fait 50 centimes. Ici l’envoi d’un marchand de timbres connu.

Le cas curieux de cette lettre par avion pour l’Argentine. La lettre est à 2,50f depuis le 1er janvier 1940 et la surtaxe aérienne de 18f  pour 5g depuis août 1941. Il manque juste le timbre à 20 francs. Elle porte une censure britannique.

Par deux

La lettre intérieure au tarif du 1er décembre 1939 est à 1 franc. Cette lettre est adressée de Nogent-sur-Marne le 1er juillet 1941 au front stalag de Royallieu. C’est le seul camp en France qui dépend uniquement des autorités allemandes. Elle porte la censure de ce camp.

La correspondance adressée au Maréchal Pétain bénéficie de la recommandation d’office. Cette lettre d’Angers à Vichy est recommandée à son passage à Paris.307-_recommande_office_41.jpg

Par trois

Au 5 janvier 1942, la lettre simple passe à 1,50 franc.

Par cinq

Dans le tarif étranger du 1er janvier 1940, la lettre jusqu’à 20g est à 2,50 francs. Cette lettre adressée à la Croix Rouge à Genève porte un papillon d’identification. Elle porte  une censure allemande de Francfort.

Par six

La lettre recommandée au tarif du 1er décembre 1939 coûte 3 francs (1f de lettre et 2 de recommandation).

Par neuf

l’augmentation de tarif du 5 janvier 1942 porte la lettre recommandée à 2,50francs (1,50f pour la lettre et 3f pour la recommandation).

Quelques autres exemples :