Un timbre : Mercure
Ce qui peut arriver à un timbre au cours de son histoire.

Accueil > Les valeurs > Les valeurs courantes > Le 40c violet RF (659) > Le 40c RF (659) - Particularités

Le 40c RF (659) - Particularités

Publié le lundi 12 août 2019

Ce timbre est obtenu par surcharge à plat de feuilles du 40c Postes en stock.

Les nuances

Trois exemples avec un pâle, un vif et un foncé.

Les papiers utilisés à cette époque sont de qualité parfois très médiocre.

 

Des variétés

toutes les variétés de surcharge possibles avec une impression à plat se rencontrent sur ce timbre.
Successivement : renversée, double, triple et plusieurs déplacées

Un défaut d’encrage conduit à une surcharge quasi effacée en haut à gauche de ce bloc de quatre.

Lorsqu’un décalage vers le haut important se produit en bas de feuille, le timbre du bas ne porte plus de surcharge et nous avons un « surchargé tenant à non surchargé ».

La feuille de travers donne une impression biaise.

 

Deux défauts de piquage. Pour le premier le timbre du haut est non dentelé sur trois cotés, pour le second seul le bas est non dentelé.

 

Des feuilles de remplacement ont aussi été surchargées.

 

Un petit et un grand format.

 

Enfin quelques défauts d’impression et d’encrage.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL