Accueil » Seul sur lettre » Taxe de poste restante

Taxe de poste restante

  • par

En 1942, les formules des prisonniers de guerre bénéficiaient bien de la franchise postale comme l’indique la formule bilingue en bas à gauche « Gebührefrei ! / Franc de port ! ».

Le 50 centime (538) représente ici la taxe de poste restante qui a été matérialisée par un timbre courant et non un timbre taxe.

Ce formulaire provient d’un Stalag de la XVIIème région militaire située en Autriche comme l’atteste le tampon de censure en haut à gauche.

La lettre a transité par la Maison du Prisonnier de Brive.
Elle porte un premier tampon d’arrivée à Brive la Gaillarde (Corrèze) du 20 juillet 1942.
Le timbre est oblitéré de Brive du 25 juillet 1942.

Tarif : tarif du 5 janvier 1942

Origine : collection particulière